Skip to main content

Posts

Showing posts from December, 2010

Pourquoi Facebook se plante avec ses adresses mail @facebook.com en 2 points

Comme toute la planète connectée, j'ai appris cette nouvelle récemment, et, en deux points, voici pourquoi je crois que c'est le début de la fin pour Facebook.
Le spam
Pour peu qu'on se soit inscrit à un peu trop de groupes et "fannisé" trop de fan page, on reçoit déjà beaucoup de choses du Facebook.
Avec un email en "pseudo+@facebook.com", on peut donc considérer que toute la planète aura l'adresse mail de tout le monde potentiellement.
De là à penser que sa boite mail Facebook va devenir un ramassis de spammeries, il n'y a qu'un pas.
La délivrablilité
Qu'est ce qui est magique avec les réseaux sociaux ? La délivrabilité !!. Hé oui, vous envoyez un message Facebook a quelqu’un, il le reçoit ! (toujours !) Pareil sur Linkedin ou Viadeo, c'est imparable, pas de [probably spam], de firewall tatillons, de bounce injustifiés, de mise en trash direct d'un client de messagerie zélé, pas de "mais c'est quoi son adresse qu'il util…

Price check by Amazon et ma vision du e-commerce et de la distributionà 2035

Seth Godin dit "Don't sell a product that can be purchased cheaper at Amazon".

Hé bien ça y est, Amazon lance une application  iPhone qui permet justement de savoir (via une photo, un code barre, une description) si un produit est moins cher sur Amazon : Price Checker ! Ca vous parait tout con ? Attendez la suite.

Ainsi d'ici une à quelques années

Chacun aura sur ton téléphone (pourquoi appelle t-on encore cela téléphone d'ailleurs !) de quoi comparer le prix (garanties associées, remises potentiellement négociables) de n'importe quel produit avec Amazon, avec les magasins du pays, de la ville, dans un rayon de 15min en voiture ouverts actuellement, etc.

La guerre des prix va devenir immédiate, temps réelle, encore faut il s'amuser à comparer produit par produit en scannant son code barre...
On reste sur un consommateur 100% humain, avec une boussole.

D'ici 5 ans maximum
Un service scannera ses achats quotidiens (les tickets), et vous aidera à savoir où vo…

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d’un livre à lireimpérativement (2/2)

Image via Wikipedia


Second et dernier billet consacré à Linchpin de Seth Godin, enjoy !
(lien vers le premier billet)
Purlple Cow : Brands haveno right for attention(and you too)Si son business est replicable facilement : porte ouverte à la guerre des prix.Beaucoup d’entreprises “wait to get pick” by a customer. Mauvais choix face à un prospect sans temps et face à un hyperchoix. Pareil pour un employeur, un lecteur, un plan drague !They made average product for average people, interupt the routinely, hoping they’ll notice. Now, the only way to grow : stand out, create something worth talking about, respect people, and have them spread the word.Same thing for workers : need to stand out, make emotional labor, be indispensable and make interactions.Ask consumers what they want : cheap, cheap, cheap. In fact, the want art, sotories, value, connections, experiences, changes for better. (ici on retrouve la clé de "All marketers are liars)
We are now independant from factory (break the …

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Cover of Linchpin: Are You Indispensable?Vous n'avez pas encore lu le dernier ouvrage de Seth Godin, Linchpin ?

Je vous propose une petit résumé des points importants fait maison. J'espère qu'il vous donnera envie de lire ce livre qui a modifié ma façon d'envisager la vie (pro, perso) de façon assez violente et, bien sûr positive. Il y aura pour moi un avant et un après Linchpin. (Lire le billet numéro 2)
Qui c'est Seth Godin ?
C'est un dieu du marketing :), conférencier adoré, auteur à succès et surtout créateur de rupture. Il blogue tous les jours, et a largement contribué a diffuser des idée clé du marketing de maintenant : "permission marketing", "remarquable" business, community management, storrytelling, etc. C'est également, forcément, un linchpin !
Ca veut dire quoi Linchpin ?
Contrairement aux autre livre de Seth Godin, celui-ci ne s'adresse pas aux décideurs marketing mais aux individus. Il suggère de gérer sa vie en étant, n…

Le marché du jeux-vidéo à 2015 : vers une forte baisse des prix des jeux consoles à cause des appstores ?

Le marché du jeux-vidéo est une belle machine, vu le schéma que j'ai vu sur le Monde.

Mais je me pose quand même une question et vous la pose :

D'un côté il y a les jeux consoles vendus 40-70€...

De l'autre on a les jeux d'appstore (Apple, Android) vendus entre rien et 8€ à ma connaissance. Ces jeux tournaient jusqu'à présent sur les mobiles. Ils tournent maintenant sur des tablettes (et demain ? sur des PC ? des consoles ? des TV ?)

Vous voyez le problème ?

Hors vrai valeur ajoutée apportée par la console de salon (je pense a la technologie dans Kinect ou dans la manette de Wii), les jeux sur tablettes vendus une bouchée de pain ne vont ils pas dangereusement cannibaliser les jeux consoles ou en tout cas sévèrement tirer leur prix vers le bas ?

Typiquement, j'ai un Real Football 2010 à 5,49€ euros sur iPad via iTunes, et j'ai un FIFA 2011 sur PS3 à 53,05 € sur Amazon... Nous sommes sur un facteur 10.

Je vous laisse réfléchir (mais je prends les paris que d…

Chomsky et Cie : De l’endoctrinement des masses en démocratie (2/2)

Suite du premier billet sur Noam Chomsky et le DVD Chomsky et Cie.
L'Etat, sponsor indéfectible du capitalismeLe capitalisme actuel n'est pas réellement du vrai capitalisme.L'Etat (US dans la bouche de Chomsky) est un grand "sponsor" de l'économie aéronautique, Internet, etc.)Tous les pays dont l'industrie s'est fortement développée, tous ont connu un fort interventionnisme de l'Etat.Si une branche du capitalisme s'effondre (voir crise financière), l'Etat est là et le sera toujours, d'où un système extrêmement résilient et efficace.A l'opposé, on fait avaler de force les lois du libre échange pure et parfait aux PVD ou PED, qui l’encaissent avec plus ou moins de dégâts.Il est toujours plus facile de militer pour le libre échange quand on est les meilleurs dit Chomsky.
Y a t-il un meilleur modèle que notre imparfaite démocratie ?
Le salariat vs l'administration par les travailleurs : Au début de l'histoire des USA, des grands…

Licenciements Facebook, donc fin de la vie privée, égal retour du message codé

Des remarques un peu ironiques et déplacées sur son employeur sur un réseau social où l'on discute avec ses amis, acceptés au préalable un par un, sont un motif de licenciement, vous l'avez tous lu (si non, faites le, histoire de ne pas passer pour une truffe).

La conclusion à en tirer est une assez concrète confirmation que ce qu'on dit sur les réseaux sociaux pourra être utilisé contre vous car c'est de l'info publique, même si vous activez toutes les protections de votre profil Facebook ou que vous masquez vos tweets. Et le pire c'est que c'est de l'info écrite, donc de l'info qui est horodatée et qui reste.

Que peut-on imaginer comme tendance de réaction après cette "prise de conscience" ou en tout cas ce gros warning ?

Déjà, il y aura les "mais non, ça peut pas tomber sur moi".
Ils vont continuer à descendre leur N+1, leur employeur et raconter les derniers exploits extra-conjugaux de leur voisin de bureau sur Facebook and co. …