Tendances : Tours agricoles, Très durable, Nouvelles luttes sociales

Petit recap des tendances qui m'ont enthousiasmé ces derniers jours :


Les fermes verticales et autres tours agricoles
source : Le Monde

J'aime le concept de tour, même s'il parait que leurs ascenseurs sont un gouffre énergétique, je suis sur que c'est la solution pour loger les gens a moindre coût et sans occuper trop d'espace.

Ici ça parle de faire des tours complètement ou partiellement dédiées à l'agriculture. L'idée est bien fumeuse, c'est compliqué de faire pousser des trucs hors-sol dans une tour en pleine ville et d'élever des cochons en ville sans dépenser une fortune. Et puis les tomates hors-sol qui mangent du substrat au 21e étage c'est pas super écolo...

Mais l'idée est intéressante à étudier, car ça prendra a coup sur moins de place de superposer les champs et les élevages  :)


Les vêtements et produits "built to last", garantis 10 ans, voir 300 !
Source : welovenew

L'idée est de prendre le chemin inverse du low cost qui dure pas et d'aller vers le "très durable".
Les vêtements déformés et décolorés en 3 lavages, les meubles et ustencils cassés, abimés au moindre choc, c'est pas ça l'avenir, on commence à s'en rendre compte... mais c'est toute une philosophie de vie a reprendre, ça prendra du temps, surtout si l'économie repart.

Les mouvements non politiques, non syndicaux, non structurés non violents, aux methodes non conventionnelles, et aux revendications hyper ciblées


J'entends pas là des collectifs comme "Sauvons les riches" ou le site "deputegodillot.info"
Ils ne veulent pas changer la phase du monde, passer au communisme ou a l'anarchisme.
Ils ont des revendications simples, ciblées sur des points "faciles a retenir" pour les médias.
L'un propose un salaire maximum, et l'autre dresse la liste des députés les moins actifs.
De tes mouvements eveillent la conscience sociale des citoyens, fatigués des lutteurs contre le système de service qui veulent tout remettre à plat (je cite personne c'est assez clair), et oblige les "élites" à réagir (ou pas, l'histoire ne le dit pas encore).
La viralité des info emises sur internet a permis l'emergence et la croissance de ces nouveux mouvements.

Leurs méthodes, pour le premier, des actions pleine d'humour (et de provoc) ciblées sur les lieux de vie des riches ou sur des "riches célebres". Ils "tapent là ou ça fait mal".
Leur objectif : interpeller et faire entendre leur revendications. Le ROI médiatique fonctionne a plein.
Le second a un site propre, qui relate des faits (nbre d'interventions, de rapports, de propositions de lois des députés) sans trop en faire, avec une petite note d'humour. Là encore, ils mettent le doigt sur un problème sensible et vont creuser là où creuser peut couter cher. D'ailleurs ils sont déjà poursuivis, pour le plus grand bien de la popularité de leur action.

Voilà ! :)

Popular posts from this blog

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Tipadvisor: from pretty useless rating to useful tagging and filtering