Que ne rend on pas encore public ?



C'est l'application Runkeeper qui m'a fait penser à écrire ce billet.
Je me disais qu'entre Twitter, Facebook, Diigo, nos blogs, Foursquare, Runkeeper, Dismoiou, Linkedin, les avis qu'on laissait un peu partout, etc., on allait de plus en plus loin dans la transparence de nos vies.

Je me suis demandé ce qu'on ne rendait pas encore public de nos vies et donc ce qu'on pourrait rendre public bientöt :

Je vois un truc central qu'on ne remonte pas, les achats ça pourrait se tweeter ça non ?!
Le loyer ou la mensualité de l'emprunt, le petit resto du midi, la pizza et la bouteille de rouge pour le soir, la paire de chaussures italiennes, l'abonnement au Club Med Gym, tout !
Toutes nos dépenses tweetées et archivées à la Runkeeper, avec classement par enseigne, produit, % du total des dépenses, % du salaire, avec des graph et tout, un joli "Buykeeper" en somme.
A quand le tweet this en bas du ticket de caisse ?!

Son entretien annuel au boulot, un contrat signé, un tweet, ce soir c'est le soir du devoir conjugal (ou extra conjugal) tweet this !

Avec l'internet des objets, on pourrait tweeter ce qu'il y a dans son frigo ou le congelateur à un instant T, quand on utilise son four (sa douche, sa machine à laver, etc.), combien de temps on a laissé la lumière allumée, combien de déchets on a produit, combien de mètre cube d'eau on a consommé, quand quelqu'un somme a la porte, ce qu'on mange (kcal/100g, kcal ingéré, % AJR) etc.

Quand on va chez le medecin, pareil, un tweet, une prise de sang, un tweet !
Avec les nanotechnologies,  pourquoi ne pas partager ses données physiologiques, body mass index, pression, rythme cardiaque, température, écoulement nasal, etc. (avec graph, archive, top 100, regroupement par affinités des profils, mise en relation, etc.)

Voilà quelques idées en vrac, j'en oublie surement !!!

Ce qui me rassure dans tout ça, c'est que la seule personne qui décide de publier tout ça, c'est encore nous !!!
Ca veut dire que si on trompe sa femme, mieux vaut ne pas être à fond sur Foursquare et tweeter ses activités du moment, si on est prépare un attentat, pareil... mais rien y oblige.



Après, si je me pose des questions sur l'utilité de partager ses tracking de course a pied et autres geolocalisationeries à venir, je trouve aussi ça très sympa et furieusement social !
: ) (naif inside ?)

Popular posts from this blog

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Tipadvisor: from pretty useless rating to useful tagging and filtering